ADN

Sculptures réalisées avec des amandiers plusieurs fois centenaires – 2014 / 2015
La sculpture de ces arbres vénérables réside dans la révélation de leur structure en hélice et dans la mise en valeur de leur matière noble.

ADN #1 Grand amandier

adn-1

H: 5,80 m – Diamètre 90 cm

Etape de travail

Photos #2 et #3 : Préparation avant sculpture
Photos #4 et #5 : Mise en lumière.

Ces arbres possèdent une harmonie extraordinaire. J’essaie de garder l’équilibre initial que la nature a créé. Pour ce faire j’agis avec prudence. Je m’autorise à intervenir seulement s’il y a une cassure ou un accident de la nature. J’ôte progressivement tout ce qui n’est pas matière noble. Lorsqu’on a enlevé l’écorce et l’aubier d’un arbre, il reste son âme.
Il faut la révéler avec respect.

Singularité
La forme particulière de ces arbres est issue de la torsion des fibres de bois. Plus l’arbre vieilli, plus les lianes torsadées prennent de l’ampleur et s’écartent les unes des autres. On dit qu’ils ne se vrillent qu’au bout de 50 ans. Je travaille sur des spécimens qui ont en moyenne 300, 400 ans.
Ces arbres sont incroyables : Leurs racines deviennent des lianes qui s’entrelacent pour former le tronc. On peut les suivre dans leur rotation jusqu’à l’extrémité des branches. Chaque liane est indépendante et érige l’arbre dans un tournoiement.
Depuis l’âge de quinze ans, je dessine des lignes qui s’enlacent. Je les ai retrouvées quarante ans plus tard sur ces arbres dont les troncs énormes peuvent faire un mètre cinquante de diamètre.

Amandier et ADN
Composée de deux hélices antiparallèles, la forme hélicoïdale de l’ADN est due à l’asymétrie des jonctions de ses composants. Les fibres torses de l’amandier sont issues d’une division latérale de ses cellules, contrairement à la majorité des arbres ou la division est linéaire.
Tout comme on décrypte le génome au cœur de l’ADN, en creusant au cœur de l’amandier on découvre son essence.

adn-6

Double hélice d’ADN

Les principes de soclage des lettrés chinois dont je m’inspire soulignent la force de ces pièces monumentales.
Certaines d’entre elles sont intégrées dans un univers sonore. L’installation du « grand amandier » est complétée par le son de « l’orgue éolien ».

ADN #2 Amandier voile

ADN 7.jpg

H: 2,70 m – L 4 m – P 1,10 m
Etape de travail

ADN 8.JPG

Soclage

ADN #2 Amandier Buisson ardent

ADN 9.jpg

H: 3,90 m – Diamètre 80 cm

ADN 10.jpg

Etapes de travail

ADN 11.jpg

Détails de structure

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s